Des habitants mis à l’honneur

 

                  Balinghem Fête desHigh d 20170601 3f1f11 mères et médailles du travail ont été célébrées. 

Dimanche midi, le maire Jean-Claude Vandenbergue a d’abord fêté les mamans puis il a salué la présence à cette remise de médailles du travail, de Ludovic Loquet, conseiller départemental, et ses collègues de la communauté de communes, Nathalie Tellier et Pierre Prévost.

Pour faire honneur à ces travailleurs émérites, c’est le jeune talent Manuel Dubois qui a ouvert le bal. Puis les récipiendaires ont été appelés pour leur médaille.

 

High d 20170601 3f1f11

- Laurence Bally : C’est avec un bac professionnel bureautique, décroché au lycée Coubertin de Calais, qu’elle a terminé sa scolarité en 1990. C’est le centre hospitalier de Calais qui lui a permis de forger ses armes, jusqu’en 1994. Une année auprès des enfants à la garderie de Guines lui a permis de découvrir un autre horizon, et c’est finalement en 1996, qu’elle trouve sa voie, dans le commerce, au supermarché ED à Marck, comme hôtesse de caisse et chargée de la mise en rayon, jusqu’à la fin de l’année dernière, où le magasin a fermé. Elle a eu la chance d’être reclassée à Carrefour market d’Audruicq. Chaque jour, elle trouve encore du temps pour le bénévolat au sein du comité des fêtes et du CCAS. C’est la médaille du travail échelon argent qui lui a été remise.

- Delphine Bay : Delphine réside à Balinghem depuis 12 ans. Un seul employeur a eu la chance de mettre en avant ses compétences. Elle a effectué ses études à Calais, et c’est brillamment qu’elle a obtenu un DUT comptabilité. Elle officie comme responsable des ressources humaines au groupe Suez. La médaille échelon argent lui a été remise

- Hugues Bally : Tout comme son épouse, il a reçu la première gratification du travail. En 1989, c’est près de Licques qu’il entre dans le secteur agricole, puis en 1992, dans une plus grande structure, Leroy TP. Une année, entre 1993 et 1994, c’est chez les Volailles de Licques, qu’il ira titiller la tradition, avant de rentrer, sur les traces de son père, à la SADE, en 1994. Il officie dans un premier temps comme poseur canalisateur puis comme chef de chantier.

- André Renaux : Après une vie professionnelle bien remplie, il a reçu la plus importante décoration en nombre d’années, le grand or. Sorti à 17 ans avec un CAP menuiserie en poche, examen passé à Calais, il a fait quelques entreprises bien connues du secteur, et qui ont pour certaines d’entre elles disparu. Il est passé par Courtaulds, puis l’entreprise de bâtiment Thélu, et le chantier naval. En 1975, il pose ses valises chez Alcatel.

Avant de partager le pot de l’amitié, le maire a remercié toutes les personnes qui ont oeuvré pour que ducasse rime avec réussite.

Chantier médailles travail Balinghem